4 conseils d’analyse de données faciles à suivre Google Sheets pour 2022

Photo of author

By Julien

Google Sheets est une excellente plate-forme avec de nombreuses fonctionnalités gratuites pour les petites entreprises et les particuliers, ce qui a conduit de nombreuses personnes à se convertir à partir de logiciels tels que Microsoft Excel.

De nombreuses personnes utilisent des feuilles de calcul pour suivre leurs finances, leurs notes ou leur emploi du temps. Certaines personnes utilisent Google Sheets pour l’analyse des données, ce qui peut aider à comprendre les modèles qui vous permettent d’agir en conséquence. L’article suivant est un guide détaillé de l’analyse des données Google Sheets, alors lisez la suite pour tout savoir sur l’exploitation des statistiques dans vos feuilles de calcul.

Qu’est-ce que l’analyse de données Google Sheets ?

L’analyse des données d’un tableur est un moyen de comprendre et de donner un sens aux données, mais peut être complexe et intimidante. Souvent, des techniques avancées identifient des modèles dans les données et les tendances qu’un ensemble de données spécifique peut suivre.

Une feuille de calcul est un excellent moyen d’enregistrer vos données et d’en garder une trace. Par exemple, lorsqu’ils sont utilisés en finance, les tableurs vous permettent de présenter vos finances de manière compréhensible et de calculer vos dépenses, etc.

Mais alors quoi? Vous avez besoin d’analyses de données pour exploiter les données brutes.

Vous pouvez analyser vos données dans Sheets à l’aide de plusieurs méthodes, notamment l’utilisation de formules, l’utilisation de scripts et la création de graphiques et de tableaux. Nous allons examiner certaines de ces méthodes pour vous aider à analyser rapidement et facilement vos données.

Analyse de données Formules Google Sheets

1) Recherche de données dans les colonnes (VLOOKUP)

=VLOOKUP(search-key, range, index, [is-sorted])

Cette formule peut trouver une valeur spécifique dans un immense tableau. Tout ce que vous avez à faire est d’entrer la valeur exacte et de spécifier la plage dans laquelle vous souhaitez rechercher les données.

Dans la syntaxe VLOOKUP :

  • Ce clé de recherche est la donnée que vous voulez trouver dans votre table dans la formule
  • Ce intervalle définit les adresses des cellules dans lesquelles vous souhaitez trouver vos données
  • Ce indice définit la valeur que vous voulez retourner
  • est trié identifie si la colonne que vous souhaitez vérifier est triée ou non.

2) Recherche de données estimées (MATCH et INDEX)

+MATCH(search-key, range, [search-type]) and =INDEX(reference, [row], [column])

Souvent décrite comme une version plus dynamique de la formule VLOOKUP, vous pouvez utiliser MATCH et INDEX ensemble pour rechercher une valeur estimée dans une feuille de calcul, et vous pouvez utiliser INDEX pour obtenir l’adresse de la cellule dont la valeur est définie.

3) Renvoie la valeur absolue d’un nombre (ABS)

=ABS(value)

Vous pouvez utiliser cette formule pour obtenir valeurs absolues de nombres, et il traite les nombres positifs et négatifs comme égaux. Cette fonction est très efficace lorsqu’elle est utilisée en conjonction avec d’autres fonctions telles que SOMME, MIN, MAX et MOYENNE.

4) Trouver une valeur UNIQUE

=UNIQUE(range)

Cette formule peut vous aider à trouver des valeurs uniques dans votre ensemble de données. Pour utiliser cette formule, tout ce que vous avez à faire est de taper vos plages d’adresses de cellule dans la formule et Fonction UNIQUE fera le reste de la magie.

5) Comptage des cellules répondant à un critère (COUNTIF)

COUNTIF(range, criteria)

La fonction NB.SI vous permet essentiellement de compter les cellules qui répondent à des critères spécifiques. Vous pouvez utiliser cette formule pour compter les cellules contenant un mot-clé ou une valeur spécifique répondant à une condition exacte.

Comment effectuer une analyse de données dans Google Sheets à l’aide de macros

Les feuilles de calcul plus petites sont faciles à gérer, mais avoir une feuille de calcul plus grande qui s’étend sur plusieurs pages et contient des milliers de lignes de données peut devenir très fastidieux à gérer manuellement. L’utilisation d’une macro pour automatiser une grande partie du travail est une excellente option pour ces ensembles de données.

Macros sont des fonctions personnalisées définies par l’utilisateur qui peuvent automatiser vos tâches manuelles. Il n’y a pratiquement aucune limite à ce que vous pouvez faire avec une macro. Par exemple, vous pouvez augmenter ou modifier la police de chaque ligne à l’aide d’une macro, ou vous pouvez utiliser des macros pour convertir la devise de chaque ligne de vos feuilles.

Cela supprime également une grande partie de l’ennui de naviguer et d’apporter des modifications à une feuille de calcul. Il est facile de faire fonctionner les macros dans vos feuilles de calcul. Il existe essentiellement deux façons de créer une macro. Vous pouvez enregistrer une macro ou créer un script.

Enregistrer une macro

Pour enregistrer une macro, procédez comme suit :

Étape 1: cliquer sur Rallonges dans la barre supérieure. Là, cliquez sur suivant Macros puis cliquez sur Enregistrer une macroUne capture d'écran montrant comment accéder à la fonction d'enregistrement de macros

Étape 2: Dès que vous cliquez sur enregistrer une macro, une fenêtre apparaîtra en bas indiquant que la macro est en cours d’enregistrement. Par défaut, Google Sheets utilise des références absolues, mais n’hésitez pas à basculer entre elles en fonction de vos besoins. Une fois que vous avez enregistré vos actions, cliquez simplement sur Économie.

Une capture d'écran montrant le menu d'enregistrement de macros

Étape 3: Choisissez un nom pour votre macro et vous pouvez également configurer une touche de raccourci pour pouvoir accéder facilement à la macro.

Un exemple d'enregistrement d'une macro et d'ajout d'un raccourci

Il existe deux types de modèles de référence utilisés dans Google Sheets, absolu et relatif :

  • Référence absolue fonctionne pour la cellule que vous modifiez, il modifiera donc la même cellule chaque fois que vous exécuterez la macro. Ceci est beaucoup plus utile pour configurer des éléments tels que les en-têtes et les cellules de titre.
  • Référence relative ajuste la macro à votre curseur. Par exemple, si vous avez enregistré la macro pour modifier les propriétés de la cellule cinq étapes vers la droite, la macro modifierait la cellule D5 si vous avez sélectionné D1, et de même B10 si vous avez sélectionné B5, et ainsi de suite.

Comment analyser des données dans Google Sheets à l’aide d’un script

Vous pouvez utiliser Script d’applications, un outil de script intégré à Google Sheets pour configurer une macro. Pour faire ça:

Étape 1: Sur l’écran principal de Sheets, cliquez sur Rallonges dans la barre supérieure et cliquez sur Script d’applications. Cela ouvrira l’éditeur Apps Script dans une nouvelle page.

Une capture d'écran montrant le menu d'extension dans Google Sheets

Étape 2: Commencez à écrire la fonction macro. Notez qu’ils ne prennent aucun argument et ne renvoient aucune valeur.

Étape 3: Modifiez le vôtre manifeste manuscrit pour créer la macro et la lier à la fonction macro. Vous pouvez également attribuer un nom et un raccourci clavier à votre macro.

Étape 4: Enregistrez le projet de script et la macro devrait être disponible pour être utilisée dans votre feuille.

Étape 5 : Testez votre macro pour vous assurer qu’elle fonctionne correctement.

Les scripts peuvent être assez compliqués et intimidants pour les nouveaux utilisateurs, alors consultez notre guide des scripts ici si vous êtes un peu confus.

Google Sheets Analytics avec tableaux et graphiques

L’utilisation de tableaux et de graphiques peut être un excellent moyen de visualiser vos données. Voici les étapes à suivre pour créer un graphique sur Google Sheets :

Étape 1: cliquer sur Insérer dans la barre supérieure et cliquez sur Diagramme. Vous verrez un tableau vierge apparaître à l’écran.

Une capture d'écran montrant comment accéder au menu du graphique dans Google Sheets

Étape 2: Pour créer le graphique, entrez la plage de cellules. Pour cela, tapez simplement les adresses dans Zone de données zone de texte. Dès que vous appuyez sur Entrée, le graphique devrait apparaître. Vous pouvez choisir de changer les éléments visuels de votre graphique en allant sur Personnaliser l’onglet.

Une capture d'écran montrant comment modifier un graphique via le menu graphique dans Google Sheets

Étape 3: Cliquez sur le graphique et vous verrez une bordure bleue autour de lui indiquant qu’il est sélectionné. Vous pouvez le déplacer ou le redimensionner en sélectionnant et en faisant glisser l’un des 8 points bleus. Vous pouvez également cliquer sur les trois points en haut à droite pour modifier le graphique ou le télécharger.

Une capture d'écran montrant à quoi ressemble un graphique sélectionné dans Google Sheets

Utiliser la mise en forme conditionnelle pour visualiser les données

La mise en forme conditionnelle rend vos données beaucoup plus faciles à afficher et à extraire des données pertinentes pour l’analyse. Vous pouvez mettre en surbrillance les cellules qui remplissent les conditions avec des couleurs différentes ou d’autres préférences visuelles. Pour le faire, suivez ces étapes:

Étape 1: Sélectionnez les cellules auxquelles vous souhaitez appliquer la mise en forme conditionnelle. choisir Format dans la barre supérieure, puis cliquez sur Mise en forme conditionnelle. Une barre latérale apparaît à l’écran vous permettant de définir les conditions.

Une capture d'écran montrant comment accéder au menu de mise en forme conditionnelle dans Google Sheets

Étape 2: Dans la barre latérale, saisissez d’abord la plage de cellules à laquelle appliquer les modifications Appliquer à la gamme zone de texte. Vous n’avez pas à vous en soucier si vous avez déjà sélectionné les cellules à l’étape 1. Ensuite, appliquez les règles de mise en forme ci-dessous Règles de mise en forme possibilité. Dans ce cas particulier, nous avons configuré la mise en forme conditionnelle pour ne rendre vertes que les cellules dont la valeur est supérieure à 200 000 000 $.

Une capture d'écran montrant comment implémenter la coloration via la mise en forme conditionnelle dans Google Sheets

Étape 3: Lorsque vous avez terminé la configuration, cliquez simplement sur Fini pour enregistrer les modifications. Si vous voulez créer plus de règles, cliquez sur Ajouter une autre règle et répétez les mêmes étapes.

Une capture d'écran montrant une règle de mise en forme conditionnelle terminée

Il n’y a pratiquement aucune limite au nombre de règles que vous pouvez ajouter à votre feuille de calcul.

Utiliser un module complémentaire pour les statistiques Google Sheets

Si vous devez effectuer une analyse statistique, le moyen le plus simple consiste souvent à utiliser un package complémentaire tel que Outils d’analyse statistique (suivez le lien pour le télécharger et l’appliquer à votre navigateur). Donc, pour l’utiliser, naviguez simplement vers Complément > Outils d’analyse statistique.

Il y a trop de fonctionnalités pour fournir un guide détaillé pour chacune ici, mais l’interface est très intuitive et peut aider avec des types d’analyse, notamment :

  • Lissage exponentiel
  • Moyenne mobile
  • Corrélation
  • Covariance

Et bien plus comme l’analyse de régression dans Google Sheets, etc.

Plusieurs autres modules complémentaires sont utiles pour l’analyse des données. Certains de nos favoris sont :

Questions fréquemment posées

Google Sheets dispose-t-il d’analyses de données ?

Google Sheets intègre des outils qui vous permettent d’analyser les données et d’obtenir des informations utiles. Ceux-ci incluent des graphiques, des tableaux et une mise en forme conditionnelle qui vous permettent d’effectuer une analyse des données. Vous pouvez également utiliser des modules complémentaires pour plusieurs types d’analyse de données.

Qu’est-ce qu’Analytics Google dans Sheets ?

Les feuilles de calcul sont un excellent moyen d’organiser vos données. Mais savoir quoi faire avec les données est une autre histoire. Analytics vous aide, vous ou votre entreprise, à interpréter les données brutes et à prendre des décisions éclairées à leur sujet.

Quelles fonctions pouvez-vous utiliser dans Google Sheets pour analyser efficacement les données ?

Vous pouvez appliquer une mise en forme conditionnelle pour attribuer un code couleur à vos données, utiliser des tableaux croisés dynamiques et des graphiques en entonnoir pour afficher et visualiser le flux de données, et utiliser des macros pour automatiser bon nombre de vos tâches.

Commencez à analyser

Maintenant que vous comprenez l’analyse des données des formules et des fonctions de Google Sheets, il ne vous reste plus qu’à appliquer ce que vous avez appris à vos feuilles de calcul. Si vous souhaitez en savoir plus sur Google Sheets, une bonne étape consiste à apprendre à valider les données dans Google Sheets.


Julien

Laisser un commentaire